Une histoire de complexes

Il faut être comme-ci,  

     Il faut être comme ça….

Nous vivons dans une société de formatage où l’on demande à chacun d’entrer dans un cadre afin d’être accepté.

L’image du corps semble être essentielle dans notre société, car l’apparence physique est au centre des interactions de la vie quotidienne.

Lorsque nous rencontrons une personne pour la première fois, la première information que l’on perçoit d’elle est son apparence physique. Avant même qu’un contact puisse être établi, on a déjà tendance à évaluer le type d’individu auquel on aura à faire sur base des informations physiques observées.

Ces « jugements » basés sur des stéréotypes permettraient à l’individu de simplifier sa perception du monde extérieur et ainsi créer des catégories de ce qu’il perçoit. Cette catégorisation sociale, qui consiste à attribuer aux personnes une identité d’appartenance, peut donner lieu à de la discrimination ou une exclusion sociale.

Appartenir à un groupe et se sentir accepté serait essentiel à tous…

Selon certaines études, le sentiment d’appartenance et d’amour fait partie, des besoins fondamentaux de l’homme. En effet, l’individu a besoin de se sentir accepté par les groupes dans lesquels il vit, et ce sentiment d’acceptation aurait une influence sur l’estime de soi. En effet, au plus l’individu a un sentiment d’appartenance élevé, c’est-à-dire de reconnaissance, au plus son estime personnelle va croître.

Et la société dans tout ça???

La société semble devenir de plus en plus exigence en ce qui concerne les critères de beauté et la femme semble être une grande victime de ce phénomène. Bien que certaines parviennent à revendiquer leur originalité et garder la tête haute même si elles ne répondent pas forcément aux « standards de beauté ». Il existe des jeunes femmes en réelles souffrances, car, selon la société, elles sont; trop grandes, trop petites, trop rondes, trop minces, pas assez pulpeuses, trop claires, trop foncées…

 « Nous sommes soumis au regard d’autrui. Naturellement, il est nécessaire de reconnaître l’existence d’autrui. Ce regard d’autrui nous ôte la liberté… » Gombrowicz (1995)

Mais sommes nous réellement obligées de nous plier à ces normes afin d’être acceptées?

Il n’est pas facile de répondre à cette question, car pour certaines la pression semble être tellement présente que s’en suivent des conséquences au niveau psychologique et physique…

Mais à toi qui lis cet article, j’aimerai juste t’encourager….

« À être la meilleure version de toi même »


Ne te compares pas à d’autres, car tu es un être unique et exceptionnel ainsi personne d’autre n’aurait pu porter cette vie aussi mieux que toi

Ce petit détail qui te dérange tant, fait de toi celle que tu es….Un Être unique et précieux

Parce que tu as été façonner par l’architecte par Excellence, Parce qu’Il te connaissait avant même de te former dans le sein de ta mère et  parce qu’Il est le divin potier qui te donne la forme qui Lui plait…

Apprends à d’abord t’aimer pour ce que tu es avant d’attendre cet amour des autres (ndlr: bon je te demande pas d’être narcissique hein lol).

Jesus t’a aimé le premier et Il t’aimera le dernier, Il ne sait pas trompé lors de ta création et Il a fait de toi son chef-d’oeuvre. ⇒ Made by God ♥

Mais qu’en est-il alors de mon acceptation sociale ou de mon appartenance à un groupe si je ne réponds pas aux critères?  La Bible me dit dans Marc 8:36 « Et que sert-il à un homme de gagner tout le monde, s’il perd son âme? ». En effet l’amour des hommes, la reconnaissance des hommes valent-ils l’amour de celui qui ta créer et à fait de toi celle que tu es. Les hommes ne sont que de passages et l’intérêt qu’ils peuvent te porter est éphémère mais sache que l’amour et l’intérêt Christ a pour toi demeura toujours car tu es sa merveilleuse création. Il est le Seul qui mérite toute ton attention et à qui tu dois chercher à réellement plaire.

« Being happy doesn’t mean everything is perfect. It mean you’ve decided to see beyond the imperfections »

(ndlr: Être heureux ne signifie pas que tout est parfait. Cela signifie que vous avez décidé de voir au-delà des imperfections)

Je terminerai cet article en citant le passage d’un livre qui est un véritable moteur dans ma vie:

Psaumes 139:14 (Mar)

« Je te célébrerai de ce que j’ai été fait d’une si étrange et si admirable manière; tes œuvres sont merveilleuses, et mon âme le connaît très bien. »

Pour aller plus loin, voici un article très intéressant: Tu es le Chef-d’œuvre de DIEU

Soyez bénies ♥♥♥

You may also like

4 commentaires

  1. Tu sais quoi? Les dramas coréens m’ont rajouté des complexes 😭😭
    Mais c’est vrai. Inutiles d’y perdre mon âme. Inutile de sacrifier mon bien-être mental pour le regard des autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.